La Colombie

 

Octobre 2012

Durant deux semaines, Pih Poh et ses musiciens ont séjourné en Colombie pour y faire trois concerts, entre Bogota et Medellin. Ce projet a été organisé pour la première fois, sous l’impulsion du festival des Eurockéennes de Belfort, co-organisateur du festival français GéNéRiQ, en collaboration avec Cecom Musica et avec le soutien de l’Institut Français et de l’Ambassade de France à Bogotá. La 1ère ville de la tournée est Bogota, une date mémorable au festival Hip Hop Al Parque où l’équipe se produit devant 60000 personnes, aux côtés de Keny Arkana, Dead Prez et un grand nombre d’artistes de la scène Hip Hop colombienne. Comme à son habitude lorsqu’il est en tournée à l’étranger, Pih Poh ne donne pas seulement des concerts, il fait aussi des rencontres artistiques qui peuvent mener à des collaborations. Elles donnent naissance à des titres inédits comme « Mafia Hip Hop » avec le groupe de Bogota « Aerophon Crew » ou encore « Rebel Sound » avec le collectif « Alguacil ».

Plusieurs ateliers musicaux sont organisés à Bogota, mêlant batterie, écriture et scratch, dans les favelas de proche banlieue mais aussi au sein d’écoles privées, plus précisément pour les élèves qui apprennent la langue française. Un deuxième concert plus intimiste a lieu, à la  » Media Torta  » de Bogota, lors du festival  « Grita » avec la participation spéciale de Aerophon Crew, venu partager leur création inédite. La seconde partie de ce voyage musical se déroule à Medelin, avec une représentation au festival Circul’art, toujours en Partenariat avec GéNéRiQ France. Ils ont la chance de partager la scène de ce lieu mythique qu’est le « Teatro Pablo Tobon Uribe » aux côtés d’Amadou et Mariam,  Orelsan, Chapelier fou ou encore Mina Tindle. Cette aventure Colombienne ne s’arrêtera pas là pour l’artiste. Dès son retour et afin de poursuivre cette collaboration franco-colombienne sur le sol français, il fera quatre concerts dans le grand Est de la France notamment à Besançon (PDZ), Mulhouse, Dijon (La Ferronnerie), et Audincourt (Le Moloco) avec ses acolytes du groupe « Aerophon crew » qui ont répondu positivement à l’invitation du festival GéNéRiQ.

PHOTOS

QUELQUES ARTICLES

Ambassade de France en Colombie Libération Institut français